webTV

Lecture

Carlos Adrian Correa Florez, MINES ParisTech PhD, PERSEE center

Lecture

Smart4RES

Lecture

CoRDÉES : gouvernance énergétique de quartier

Lecture

Prédiction solaire pour des suiveurs photovoltaïques

Lecture

The REstable project

+ TOUS

contact

Retrouvez nos coordonnées
sur la page
Informations pratiques

Télécharger notre plaquette

Le 9 décembre 2021

Soutenance de thèse de Rita HARB

Etude des procédés à basse température en vue de l'élimination non réactive des goudrons contenus dans le gaz produit.

Résumé de la thèse en français

Cette thèse porte sur le procédé de traitement de goudrons qui permet la conversion du gaz produit issu de la gazéification de la biomasse en méthane par une méthanisation catalytique. Pour cela, la teneur en goudrons (y compris pour les BTX) doit être réduite à 1 mg.Nm-3. Les procédés de traitement de goudron présentent à ce jour un fardeau économique et une pénalité énergétique. Des diagrammes psychrométriques sont alors développés pour les composants représentatifs du goudron dans le gaz produit : une température de -110°C est nécessaire pour atteindre la teneur en goudron acceptable. Des procédés à basse température pour l'élimination du goudron sont proposés. Cependant, le gaz doit être prétraité dans deux épurateurs où l'eau est l'agent de lavage afin de réduire sa température, son taux d'humidité et la fraction en goudron lourd. Seuls le benzène et le toluène restent dans le gaz produit après les épurateurs. Ensuite, le gaz s'écoule sur des plaques refroidies sur lesquelles un dépôt/ condensation simultané a lieu. Au-dessous de 5°C, le benzène forme une couche de givre poreuse tandis que le toluène se condense sous forme liquide. L'élimination de goudron à basse température induit le givrage de la vapeur d'eau restant dans le gaz produit en plus du givrage du CO2 en dessous de -95°C. Les résultats de simulation ont permis d'analyser l'impact des conditions opératoires sur l'élimination des goudrons et de préciser l'énergie requise pour l'élimination du goudron. Enfin, une analyse technico-économique a montré que l'élimination du goudron à basse température est une solution prometteuse. Le taux du coût total du système frigorifique proposé est réduit en intégrant le froid du gaz produit dans le cycle de réfrigération. Ainsi, cette thèse établit les bases d'une nouvelle méthode d'élimination des goudrons à basse température.

Résumé de la thèse en anglais

This thesis focuses on the tar treatment process that enables the conversion of the producer gas obtained from biomass gasification into methane through a catalytic methanation. To do so, the tar content (including BTX) should be reduced to 1 mg.Nm-3. Tar treatment processes present to date an economic burden and an energy penalty. Consequently, psychrometric charts are developed for the tar representative components in the producer gas. Based on the charts, a temperature of -110°C is required to reach the acceptable tar content. Therefore, low temperature processes for tar removal are proposed. However, the gas should be pre-treated in two water-based scrubbers in order to reduce its temperature, its moisture content and its heavy tar fraction. Only benzene and toluene remain in the producer gas after the scrubbers. Afterwards, the gas flows over cooled plates over which a simultaneous deposition/condensation takes place. Below 5°C, benzene forms a porous frost layer while toluene condenses as a liquid. The tar removal at low temperatures, induces the water vapor frosting remaining in the producer gas in addition to CO2 frosting below -95°C. The simulation results allowed to analyze the impact of the operating conditions on the tar removal and the required energy for tar removal. Finally, a techno-economic analyses showed that tar removal at low temperature is a promising solution. The total cost rate of the proposed refrigeration system is reduced by integrating the cold of the producer gas in the refrigeration cycle. Hence, this thesis establishes the basis of a new method for tar removal at low temperatures.

Titre anglais : Study of low temperature processes for non-reactive elimination of tars from the producer gas.
Date de soutenance : jeudi 9 décembre 2021 à h00
Adresse de soutenance : MINES ParisTech, PSL Research University, 60 boulevard Saint Michel Paris 6ème - V107
Directeur de thèse : Chakib BOUALLOU
Codirecteur : Barbar ZEGHONDY

> plus d'informations sur le site dédié Soutenance de thèse de Rita HARB - MINES ParisTech

 

 

- MINES ParisTech
Partager

actualité

Concours Mines Paris Spin-off 2022

Formation Concours Mines Paris Spin-off 2022 L'école et sa fondation lancent la 2e…
> En savoir +

2<sup>e</sup> au classement de <i>L'Usine Nouvelle</i>

Formation 2e au classement de L'Usine Nouvelle Mines Paris, 2e école d'ingénieurs…
> En savoir +

Pour Noël, évitez de déposer des chèques et des billets sous le sapin

Formation Pour Noël, évitez de déposer des chèques et des billets… La valeur d’un cadeau ne se résume pas à sa…
> En savoir +

Les Mines sur le podium avec Polytechnique et CentraleSupélec

Formation Les Mines sur le podium avec Polytechnique et… Travail colloboratif des élèves…
> En savoir +

Meilleure photo de la Recherche 2021

Entreprise Meilleure photo de la Recherche 2021 Carbone, meilleure photo du concours UCA, dans…
> En savoir +

Agir contre les violences sexistes et sexuelles

Formation Agir contre les violences sexistes et sexuelles Les violences sexistes et sexuelles, le…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

 

 

 

 

Plan du site
efil.fr © 2014 MINES ParisTech